Profil

Dans son parcours de formation, Peggy Rotheval a toujours cherché à associer connaissances techniques et créativité.

En 1993, l’obtention d’un brevet de technicien dessinateur-maquettiste (option sérigraphie, La Martinière Terreaux, Lyon) lui ouvre les portes de l’école des Beaux-Arts de Marseille-Luminy où elle fera sa première année avant de poursuivre son cursus aux Beaux-Arts de Lyon, département Communication, de 1994 à 1999. Elle y obtiendra un DNAP en 1996 et un DNSEP en 1999.

Ayant développé un certain intérêt pour la création de petits espaces scéniques, elle décide de se présenter au concours d’entrée de l’ENSATT, département scénographie.

Aussi, à la rentrée universitaire de 1997, refusant l’idée d’abandonner une formation au profit d’une autre, elle partagera son temps entre l’ENSATT et l’école des Beaux-Arts, son but étant d’acquérir un savoir-faire concret (plans, maquettes, menuiserie et construction) tout en continuant de développer sa créativité.

De ce fait, dès 1997, elle fera plusieurs passages au sein de l’équipe des décorateurs des ateliers du TNP (Théâtre National Populaire) à Villeurbanne, où elle travaillera pour Jérôme Deschamps et Macha Makeieff, Christian Fenouillat, Thierry Leproust…

En 2000, son diplôme de scénographe en poche, elle deviendra assistante-décoratrice de Patrick Bugéia pour la compagnie Brozzoni.

En 2001, elle collaborera à la réalisation de plusieurs décors de Jean-Philippe Murgue, scénographe de la compagnie Scènes.

Depuis 2005, Peggy Rotheval travaille comme indépendante, ce qui lui permet de conjuguer sa créativité à l’exercice de plusieurs métiers : scénographe, décoratrice, designer, menuisier, accessoiriste…

 

Lampe n°45